Jeudi 14 Mai 2015 ASCENSION DU SEIGNEUR

Aux rendez-vous de la vie

La fidélité de Dieu, sa victoire sur le péché et sur la mort, la résurrection de Jésus donne à notre humanité sa vraie vocation et à nos vies leurs vraies dimensions. Dieu a demeuré au milieu de nous pour que nous demeurions auprès de Lui.
Une personne divine a pris notre humanité pour qu’une personne de notre humanité appartienne au mystère du Dieu trinité.

Aux rendez-vous de la vie

La puissance d’amour qui jaillit du cœur de Dieu, qui nous appelle à l’existence et qui veut solidement nous enraciner dans la vie, rayonne du cœur du Christ, de sa parole, de sa personne et de sa présence. C’est l’expérience des gens les plus simples qui s’écrient : « Fils de David aie pitié de moi ! » « Si tu le veux tu peux me Purifier ! » « Prends pitié de ma petite fille ! » . C’est l’expérience des apôtres. Ils voient les gens accourir vers Jésus avec leurs infirmes et leurs malades. Ils sont témoins de la compassion de Jésus qui les voit comme brebis sans berger et qui en est saisi de pitié. Jésus les choisit pour servir ces hommes et ces femmes à qui il partage le pain, à qui il donne sans compter son attention, sa parole, sa présence. Dans sa personne, il est Lui, la vraie nourriture. Pierre peut résumer : « Tu as les paroles de la vie éternelle ! » Auprès de Lui, Jésus, la promesse de Dieu s’accomplit : les boiteux marchent, les aveugles voient, la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres. Le royaume de Dieu s’ouvre tout grand à celui qui cherche d’abord sa
justice.
En Jésus Dieu s’est donné en plénitude. Pour accomplir la volonté du Père,
pour révéler sa miséricorde, sa tendresse, sa justice, Jésus donne sa vie.
Dieu est fidèle. Le don qu’il fait de lui-même ne peut être englouti par le refus des hommes. Dans la résurrection de Jésus, Dieu confirme le don qu’il a fait de lui-même dans la personne du Fils bien-aimé. La puissance de communion qui unit
Jésus au Père et nous le révèle comme Père, est plus forte que tout ce qui veut disloquer nos vies.
La fidélité de Dieu, sa victoire sur le péché et sur la mort, la résurrection de Jésus donne à notre humanité sa vraie vocation et à nos vies leurs vraies dimensions. Dieu a demeuré au milieu de nous pour que nous demeurions auprès de Lui.
Une personne divine a pris notre humanité pour qu’une personne de notre humanité appartienne au mystère du Dieu trinité.

La résurrection de Jésus ouvre un avenir nouveau. Les rencontres avec le
ressuscité sont marquées du signe de nouveaux rendez-vous : « Vous cherchez
Jésus le crucifié, il n’est pas ici, il est ressuscité, il vous précède en Galilée. »
« Ne me retiens pas, il faut que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu. »
Comme avec les pèlerins d’Emmaüs, le ressuscité a rendez-vous avec ceux qui, à l’écoute de sa parole, cherchent et désirent le Royaume de Dieu. Le ressuscité aussi a rendez-vous avec le Père à qui il va confier notre humanité. Les portes du Royaume sont ouvertes à toutes les nations, aux hommes qui renaissent de l’eau et de l’Esprit.
De ses amis, Jésus fait les témoins et les bâtisseurs de ce Royaume. Avec la
promesse du don de l’Esprit dans le baptême, Jésus met en eux ses propres gestes, ses attitudes, sa puissance pour guérir, libérer, sauver. Voici le beau chantier
auquel nous sommes embauchés par Jésus :
« Vous serez mes témoins jusqu’aux extrémités de la terre. »
Philippe RAST

Haut de page