Dimanche 22 juin 2014 : Fête du Saint Sacrement

FETE du SAINT-SACREMENT du CORPS et du SANG du CHRIST
ACCUEILLIR LE DON DE DIEU

Comme nous ouvrons les mains pour accueillir la communion, ouvrons notre cœur en ce jour de fête pour accueillir le don de Dieu.
Pour conforter la vie spirituelle reçue au baptême, le Seigneur nous invite à recevoir chaque dimanche une nourriture qui vient du ciel, le pain de Dieu, le pain de vie : « Le pain que je donnerai, c’est ma chair donnée pour que le monde ait la vie. »
Cette nourriture est là pour nous donner la vie, la vie spirituelle, celle qui nous permet d’aimer nos frères et d’aimer Dieu.
Oui, nous ne devons pas hésiter à accueillir ce supplément de vie, ce supplément d’âme, que Dieu veut nous donner chaque semaine.
Jésus, le Christ, lui-même, nous donne sa vie. Son amour exposé sur la croix vient nous rejoindre dans notre vie quotidienne.
Pour qu’à mon tour, je puisse donner de ma vie à ma famille, à mes amis, à mes relations et même aux inconnus, je viens ici à la messe, recevoir humblement cette vie du Christ qu’il me donne largement.
Celui qui souhaite aimer à la manière du Christ, viens recevoir de lui la nourriture d’amour qui lui permettra d’aimer toute la semaine qui suit.
Mais nous ne communions pas seul dans notre coin.
La communion se vit ensemble, rassemblé par l’appel de Dieu.
Cette communion permet alors non seulement une transformation intérieure de chacun de nous, mais aussi une transformation de notre assemblée.
Ayant communiés ensemble, nous sommes unis davantage les uns aux autres. Dans communion, il y a union. Celui qui est mes côtés à la messe, je suis uni à lui, son sort me concerne. Ainsi c’est notre fraternité qui se construit quand nous recevons tous la vie du Christ.
Le Christ est notre frère, et il veut que tous ses frères soient unis.
Ainsi notre assemblée peut devenir une communauté, un passage se produit : passage de la multitude à la communion, passage de la division à l’union, passage de la consommation au don.
Que chacun de nous ait la joie de recevoir cette vie donnée que le Christ nous offre.
Père Xavier Autonès

Haut de page