Dimanche 1° Mars 2015

TRANSFIGURE AVEC LE CHRIST

Au cœur de notre Carême, nous aussi, heureux des cadeaux que Dieu nous a offerts dans notre vie, nous sommes prêts à les Lui confier pour qu’Il les embellisse selon sa volonté.

TRANSFIGURE AVEC LE CHRIST
Le temps du Carême nous offre un riche compagnonnage avec le Christ : pénitent avec Lui au désert, transfiguré avec Lui au Thabor, défiguré avec Lui au Calvaire, enfin ressuscité avec Lui pour Pâques…
Aujourd’hui arrêtons-nous sur la Transfiguration du Christ.
La gloire du Christ, Fils bien-aimé du Père, apparaît aux disciples.
Entouré de Moïse et d’Elie, Jésus apparaît bien comme celui qui vient accomplir la Loi juive et, par là, toute la promesse du salut.
« Celui-ci est mon Fils bien-aimé. Ecoutez-le. » Dieu le Père lui-même nous invite à régler notre vie, à régler notre cœur sur une seule fréquence, celle du Christ, être à son écoute pour marcher sur le juste chemin, voilà la grâce de notre Carême.
Cette Transfiguration du Christ rejaillit sur ces disciples, nous aussi notre vie est appelée à être transfigurée grâce au Christ.
Qu’est-ce que cela signifie ?
Abraham nous montre le chemin : le récit de la Genèse nous enseigne que Dieu ne veut jamais la mort d’un homme, même pas pour un sacrifice divin. Comme dit le Psaume : « Il en coûte au Seigneur de voir mourir les siens ! ».
Mais Abraham découvre une autre vérité spirituelle : son fils Isaac, le fruit de la promesse de Dieu, le plus beau cadeau que Dieu lui ai fait, son fils, ce jour-là, Abraham le redonne à Dieu. Il reconnaît qu’Isaac est un cadeau de Dieu et qu’il doit le laisser grandir selon la volonté de Dieu.
Dieu a bien dit à Abraham « offre-moi ton fils en sacrifice » ; et Abraham découvre que cela signifie « fais-le vivre, sans jamais oublier que c’est moi qui te l’ai donné ».
Au cœur de notre Carême, nous aussi, heureux des cadeaux que Dieu nous a offerts dans notre vie, nous sommes prêts à les Lui confier pour qu’Il les embellisse selon sa volonté.
Ainsi en confiant à Dieu chaque pan de notre vie, nous lui permettons petit à petit de transformer notre vie, de la transfigurer à l’image de la vie du Christ.
Laissons-nous dans ce Carême transfigurer avec le Christ pour nous préparer à recevoir sa vie à Pâques et à la donner à notre tour.

Père Xavier AUTONES

Haut de page