Dimanche 19 Juillet 2015 : Cassien Conférence 1 : Trois formes de pensées et leur inspiration

Conférence 1 : 19.
Nous devons remarquer, avant tout, que nos pensées viennent de trois principes, de Dieu, du démon et de nous.

20. Nous devons réfléchir sur les trois sources de nos pensées, bien discerner toutes celles qui apparaissent dans notre coeur, en découvrir l’origine et les auteurs , afin d’agir à leur égard selon leur valeur et leur mérite.

19. Nous devons remarquer, avant tout, que nos pensées viennent de trois principes, de Dieu, du démon et de nous.
Les pensées viennent de Dieu, lorsqu’il daigne nous visiter par la lumière du Saint-Esprit pour nous attirer à un état plus parfait, lorsqu’il nous inspire une componction salutaire pour nous corriger de nos négligences qui nous empêchent d’avancer, ou lorsqu’il nous fait part de ses divines communications pour diriger notre volonté vers des actes meilleurs.
_(...) Le Fils de Dieu promet lui-même qu’il viendra et demeurera en nous avec son Père. » (S. Jean, XIV, 23.) « Ce n’est pas vous, dit-il à ses Apôtres, ce n’est pas vous qui parlez, c’est l’Esprit de votre Père qui parle en vous. » (Matth., X, 20.) Et saint Paul, ce vase d’élection, a dit : « Voulez-vous éprouver que c’est Jésus-Christ qui parle en moi ? » (II Cor., XII, 3.)

Nos pensées viennent du démon lorsqu’il cherche à nous vaincre par l’attrait des plaisirs coupables, et à nous faire tomber dans les piéges secrets lorsqu’il nous présente par ses artifices le mal pour le bien et qu’il se transforme, pour nous tromper, en ange de lumière. L’Évangéliste nous dit : « Quand se fit la Cène, le démon avait déjà mis dans le coeur de Judas Iscarioth la pensée de trahir le Seigneur » (S. Jean , XIII, 2) ; et ensuite : « Et après avoir pris le morceau, le démon entra en lui. » (Ib., 27,) Pierre dit à Ananie : « Pourquoi Satan a-t-il tenté votre coeur, pour vous faire mentir au Saint-Esprit ? » (Act., V, 3.)

Nos pensées viennent enfin de nous-mêmes, lorsque nous nous rappelons ce que nous avons fait ou ce que nous avons entendu. David a dit : « J’ai pensé aux jours anciens, et j’ai eu dans l’esprit les années éternelles. Je méditais, la nuit, dans mon coeur, et j’exerçais ainsi mon esprit » (Ps. LXXVI, 6)

20. Nous devons réfléchir sur les trois sources de nos pensées, bien discerner toutes celles qui apparaissent dans notre coeur, en découvrir l’origine et les auteurs , afin d’agir à leur égard selon leur valeur et leur mérite.

Haut de page