Dimanche 10 Janvier 2016 : Baptême du Seigneur

LE BAPTÊME, MANIFESTATION DE LA MISÉRICORDE DE DIEU
A Noël, le Fils de Dieu est rentré dans la famille des hommes. Au baptême, nous entrons dans la famille de Dieu.
Comme nous le dit Saint-Paul : « la grâce de Dieu s’est manifesté pour le salut de tous les hommes. Car il s’est donné pour nous afin de nous racheter de toutes nos fautes et de nous purifier pour faire de nous son peuple, un peuple ardent à faire le bien.

LE BAPTÊME, MANIFESTATION DE LA MISÉRICORDE DE DIEU
Aujourd’hui, jour de la Fête du Baptême du Seigneur, nous redécouvrons l’action de la miséricorde de Dieu pour nous.
Jésus, le Fils de Dieu fait homme, est venu pour nous sauver. Et ce salut passe par la découverte de son identité et de sa mission. Le jour de son baptême nous est révélé l’identité du Christ. Seuls, Marie et Joseph la connaissait auparavant.
Au baptême la voix du Père révèle l’identité de Jésus, il est « le Fils bien-aimé ». Pour notre salut, Dieu a envoyé son Fils. Sa miséricorde pour nous va jusque- là. Il nous fait don de son Fils. Sa vie est donnée pour nous.
Ce baptême du Christ éclaire notre propre baptême. Nous accueillons à notre baptême la vie du Christ donnée pour nous. Nous acceptons l’alliance que Dieu nous propose. Nous nous unissons à lui. Il peut nous sauver du mal puisque nous acceptons de marcher main dans la main avec lui. Par le baptême, sa miséricorde peut agir, il peut nous éclairer et nous sauver car nous disons « oui » à son action dans nos vies.
Nous devenons, à notre tour, « des fils et des filles bien-aimés de Dieu ». Sa miséricorde va jusqu’à nous accueillir dans sa famille. A Noël, le Fils de Dieu est rentré dans la famille des hommes. Au baptême, nous entrons dans la famille de Dieu.
Comme nous le dit Saint-Paul : « la grâce de Dieu s’est manifesté pour le salut de tous les hommes. Car il s’est donné pour nous afin de nous racheter de toutes nos fautes et de nous purifier pour faire de nous son peuple, un peuple ardent à faire le bien. Lorsque Dieu notre Sauveur a manifesté sa bonté et son amour pour les hommes, il nous a sauvés, non pas à cause de la justice de nos propres actes, mais par sa miséricorde. Par le bain du baptême, il nous a fait renaître et nous a renouvelés dans l’Esprit-Saint. »
Nous remercions aujourd’hui le Christ qui, dans le baptême, nous offre cette vie nouvelle en Dieu, signe de la force de la miséricorde de Dieu.
Père Xavier AUTONES

Haut de page